Le Blog

Choix des terminaux mobiles

09 avril 2021

La sélection des terminaux mobiles n’est pas une activité qui doit être prise à la légère, les risques de faire un choix inadapté sont nombreux. Il ne faut réellement pas sous-estimer l’ensemble des points à adresser pour maximiser ses chances de faire le bon choix.

Nous nous concentrerons ici dans le cadre de besoins “industriels”.

Ce marché est relativement restreint et la consolidation des principaux fabricants a drastiquement réduit l’offre à une poignée de fabricants, aussi citerons-nous : Zebra & Honeywell ainsi que Ecom (Pepperl+Fuchs).

Le choix d’un terminal repose sur les principaux critères suivants :

Normes ATEX 

Ce critère est certainement le plus restrictif car les terminaux ATEX (ATmospheres EXplosives) sont une part très marginale du marché et, leur coût de conception étant très élevé, il y a peu de choix.

Retrouvez prochainement notre article dédié aux normes ATEX et aux critères clés de choix.

Accès réseau 

Les terminaux mobiles ont la possibilité de se connecter au réseau de l’entreprise (ou de ses services SaaS) soit à l’aide d’un accès Wifi, soit à l’aide d’un accès au réseau mobile voire via un socle dédiée à la synchronisation.
Certains terminaux offrent cette double possibilité mais ce n’est pas le cas de tous les terminaux. Certains d’entre eux existent uniquement en version Wifi. 

En fonction de la stratégie de l’entreprise, c’est un élément à prendre en considération avant de faire l’acquisition de terminaux uniquement Wifi pour un usage dans des zones non couvertes (nous verrons que les possibilités offertes par des applications conçues pour un usage en mode déconnecté peut être une alternative à étudier).

Lecture code à barre

Dans le cadre d’une lecture code à barre intensive, le terminal sélectionné devra être muni d’un lecteur type laser ou imager afin de permettre une lecture performante et adaptée à des centaines de lectures par jour.

Mais il est important de noter qu’il existe différentes têtes de lecture offrant des capacités différentes à la fois en terme de type de code à barre (principalement 1D & 2D) mais également en terme de distance de lecture (pouvant aller d’une dizaine de centimètres à près de 10 mètres).

Un article en préparation, “Le monde des codes à barres”, permettra de faire la lumière sur ce sujet.
(pensez à suivre le hashtag #Chroniquesdelamobilité sur LinkedIn)

Caméra   

La présence d’une caméra est bien souvent une des caractéristiques attendues pour un terminal mobile. En premier lieu pour être en mesure de prendre des photos mais également pour réaliser des lectures code à barre (de façon occasionnelle).

La résolution et la performance de la caméra sont aussi des caractéristiques à regarder soigneusement.

Lecteur sans contact : RFID & NFC

La lecture NFC est particulièrement répandue sur les terminaux récents alors qu’un lecteur RFID est une option réservée à une poignée de matériel. Il est d’ailleurs peu courant de pouvoir cumuler à la fois un lecteur RFID & code à barre.

La lecture de notre article sur les Beacons pourra vous aider à mieux cerner ces prometteuses balises dans un contexte industriel.

Système d’exploitation 

Le choix du système d’exploitation (Androïd, iOS, …) de sa flotte de terminaux mobiles est également à intégrer dans la grille de sélection du matériel. Après des années de terminaux mobiles sur Windows CE, ce monde semble bel et bien révolu avec une écrasante majorité des terminaux Android.

Enfin, le système d’exploitation peut également être une contrainte pour les applications à intégrer, il est donc indispensable de réaliser son étude de choix de terminaux en intégrant l’aspect applicatif dans la réflexion.

Une subtilité à ne pas sous-estimer !
Au sein des différentes versions d’Android, les versions AOSP (Android Open Source Project) et GMS (Google Mobile Services) s’opposent. En effet, certains matériels sont livrés avec une version AOSP n’intégrant pas les services classiques Google dont le Google Play Store. Ce qui peut être un pré-requis pour l’utilisation de certains outils de MDM (Mobile Device Management, cf. ci-après), c’est par exemple le cas de Mobile@Work.

Mobile Device Management

Un autre aspect à considérer, lors de la mise en place de solutions mobiles, est la gestion de sa flotte de terminaux afin de gérer la sécurité, leurs mises à jour, le déploiement des différentes applications, la prise de contrôle à distance…

L’offre est, là encore, relativement réduite en termes d’outils capables de pouvoir répondre aux besoins de grands groupes devant gérer des milliers de terminaux. Nous citerons par exemple Soti, Mobile@Work ou encore Microsoft Intune.

Inter-dépendances

Il est important de mesurer la complexité et les dépendances des différents chantiers à adresser.
Sélectionner un modèle de terminal, ne pas prendre la peine de dérouler un cycle de vie complet ou le manque d’alignement entre les différents acteurs sont autant d’erreurs qu’il est préférable d’éviter.

Quelques exemples réels pour étayer ces points d’attention :

  • l’achat de terminaux mobiles rendus inutilisables une fois le contexte étudiée précisément
  • l’acquisition de terminaux devant être remastérisé car ne pouvant être intégré à l’outil de MDM (Mobile Device Management)
  • une surestimation des coûts infrastructure réseaux car les prérequis formulés n’étaient pas cohérent avec les besoins réels (vidéos en 4K vs applications de gestion d’inventaires)

CONCLUSION

Nous avons ici survolé les principales caractéristiques des terminaux mobiles permettant de faire son choix et vous comprendrez qu’un besoin d’un terminal Atex avec un lecteur code barre longue distance ayant un OS Android réduit drastiquement la liste des appareils éligibles… Les quelques caractéristiques ci-dessus permettront dans la plupart des cas de réaliser une sélection restreinte de terminaux.

La sélection doit se faire de façon coordonnée avec les autres chantiers associés à la mobilité (accès au réseau, sécurité, gestion des terminaux, applicatifs …), et c’est malheureusement une pratique peu répandue.

Notre conviction est qu’il est indispensable d’offrir une approche englobante intégrant à la fois l’aspect matériel et applicatif. C’est un des piliers de notre approche HRC Software qui vous accompagne dans le choix selon votre contexte et enjeux métiers.


BONUS

Télécharger notre grille d’évaluation avec tous les critères

On vous conseille gratuitement

Afin de vous permettre de mesurer la simplicité d’installation et la facilité de prise en main, nous réalisons une démonstration de nos applications sur votre système avec vos données.

Prendre rendez-vous

04 71 23 14 25